top of page

MaPrimeRénov'

Dernière mise à jour : 14 févr. 2022

MaPrimeRénov’ est une aide financière proposée par l’État depuis le 1er janvier 2020 concernant les travaux de rénovation énergétique. Suite aux dernières annonces de la loi Climat et Résilience, ce dispositif est au coeur de cette campagne de rénovation énergétique.


La prime est accessible aux :

Propriétaires occupants :

  1. Le logement doit être occupé à titre de résidence principale dans un délai d’1 an suivant la date de paiement du solde de la prime. Le logement n’est considéré comme une résidence principale que s’il est effectivement occupé au moins 8 mois par an.

  2. Depuis le décret de décembre, le logement doit être achevé depuis au moins 15 ans à la date de notification de la décision d’octroi de la prime. Auparavant, il devait être achevé depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux.

Par exception, si la demande de prime intervient pour l’acquisition et la pose d’un équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire pour le remplacement d’une chaudière fonctionnant au fioul, le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans seulement à la date des travaux ou prestations.

Attention, une demande conjointe portant sur la dépose de la cuve à fioul doit être faite.


Propriétaires bailleurs :

  1. Pour les travaux sur les parties privatives quand le logement est en copropriété ou en maison individuelle.

  2. Le propriétaire peut être aidé jusqu'à 3 logements mis en location.

  3. Le logement doit être mis en location et ne peux pas faire l'objet d'une augmentation de loyer à la suite des travaux.


Les critères suivants doivent être remplis de façon cumulative :

  • Le logement doit être loué à titre de résidence principale dans un délai de 6 mois suivant la date de paiement du solde de la prime ;

  • Le logement est loué à titre de résidence principale pendant une durée minimale de 5 ans à compter de la prise d’effet du bail ;

  • Le logement ou l’immeuble concerné est achevé depuis plus de 15 ans à la date de début des travaux et prestations.

Au sens du décret modifié, une résidence principale est un logement effectivement occupé au moins 8 mois par an, sauf obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure.

En cas de non respect de l’engagement de louer pendant une durée minimale de 5