Les propriétaires crient au racket !

La revalorisation des bases foncières sera de 3,4 % cette année. Il s'agit là du taux le plus élevé depuis le début de ce millénaire.


Les contribuables verront en effet cette année augmenter leur taxe foncière de 3,4 % et ceci pourrait s’aggraver davantage par une hausse des taux que pourraient voter certaines collectivités.


L’UNPI BFC demande un blocage de l’évolution des taxes foncières, voire une diminution.


Les nouvelles constructions, les rénovations et les piscines etc… procurent déjà une amélioration des recettes des collectivités locales.

Nous souhaitons rappeler aux maires notre précédent courrier leur demandant de ne surtout pas augmenter leur taux.


L’UNPI souhaite avertir les propriétaires !


À titre indicatif, ces revalorisations des valeurs locatives, même à taux inchangé, ont déjà augmenté la taxe foncière d'un contribuable de 6,1 % en 5 ans et 14,2 % en 10 ans ; alors que les revenus des propriétaires (loyers, revenus…) n’augmentent pas.


La suppression de la taxe d'habitation coûte cher aux propriétaires !

 

UNPI BFC Dijon

Association de défense des propriétaires immobiliers


📞 03 80 66 01 12

📧 association@unpi-bfc.com

📍 21 boulevard carnot, 21000 Dijon

🖥 www.unpi-bfc.fr






14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout